Micro-entreprises : plafonds 2018

Les plafonds à ne pas dépasser pour les micro-entreprises sont réévalués régulièrement.
À partir du 1er janvier 2018, les plafonds correspondant aux chiffres d’affaires et aux recettes encaissées au cours de l’année 2017 sont relevés. Zoom sur les différents plafonds.

Régime micro-BIC

Le régime de la micro-entreprise ou micro-BIC est applicable quand le chiffre d’affaires est inférieur aux plafonds suivants :

170 000 € HT pour les activités d’achat et de vente de marchandises, d’objets, de fournitures et de denrées à emporter ou à consommer sur place et les activités de logement,

70 000 € HT pour les prestataires de services, les titulaires de revenus non commerciaux et certains loueurs en meublés.

Pour rappel, en 2017, ces plafonds étaient de 82 800 € pour les activités de vente et de 33 100 € pour les prestataires de services → Consulter notre article Micro-entreprise : plafonds 2017

À noter : depuis le 1er janvier 2018, la location de matériels ou de biens de consommation durable est éligible au micro-BIC lorsque les conditions de seuil sont remplies.

→ En savoir plus sur le régime fiscal micro-BIC

Régime du réel simplifié

Le régime du réel simplifié est applicable quand le chiffre d’affaires HT est compris entre :

  • 170 000 € et 789 000 € pour les activités d’achat et de vente de marchandises, d’objets, de fournitures et de denrées à emporter ou à consommer sur place et les activités de logement,
  • 70 000 € et 238 000 € pour les prestataires de services, les titulaires de revenus non commerciaux et certains loueurs en meublés.

→ En savoir plus sur le régime fiscal du réel simplifié

Régime du réel normal

Le régime du réel simplifié est applicable quand le chiffre d’affaires HT est supérieur à :

  • 789 000 € pour les activités d’achat et de vente de marchandises, d’objets, de fournitures et de denrées à emporter ou à consommer sur place et les activités de logement,
  • 238 000 € pour les prestataires de services, les titulaires de revenus non commerciaux et certains loueurs en meublés.

→ En savoir plus sur le régime fiscal du réel normal

Régime du micro-BNC

Le régime spécial BNC ou micro-BNC est applicable quand le montant des recettes encaissées est inférieur à 70 000 € HT.

Pour rappel, en 2017, ce plafond était de 33 100 €

→ En savoir plus sur le régime fiscal micro-BNC

Régime de la déclaration contrôlée

Le régime de la déclaration contrôlée est obligatoire quand le montant des recettes encaissées est supérieur à 70 000 € HT.

→ En savoir plus sur le régime fiscal de la déclaration contrôlée

À noter

Si l’activité est créée en cours d’année, les seuils sont ajustés au prorata de l’exercice de l’activité.

 

→ Consulter les Fiches Pratiques Cocerto Micro-entreprise : régime BIC ou BNC ?