Déclaration d’impôt 2019 : les dates limites de dépôt sont connues !

Les formulaires de déclarations d’impôt 2019 (revenus perçus en 2018) arrivent dans les boîtes aux lettres ou sont accessibles depuis l’espace particulier au cours du mois d’avril 2019. Déclaration papier ou déclaration en ligne, les dates limites pour déposer sa déclaration d’impôt 2019 sur les revenus 2018 interviennent dès le mois de mai. 
Voici les dates à retenir pour la campagne fiscale 2019.

La déclaration papier

L’an dernier, la déclaration de revenus sous forme papier était encore possible pour tout revenu fiscal de référence 2016 inférieur à 15 000 €.
→ Consultez l’article Cocerto Déclaration d’impôt 2018 : les dates limites de dépôt ! 

Cette année, la télé-déclaration d’impôts 2019 en ligne sur internet est devenue obligatoire pour la plupart des contribuables, sans plafond de revenus, sous peine d’amende forfaitaire de 15 €.

À compter de 2019, seuls les contribuables dont la résidence principale n’est pas connectée à internet ou ne sachant pas utiliser internet peuvent déclarer leurs revenus sous forme papier. La date limite de dépôt papier de la déclaration de revenus 2018 est fixée au jeudi 16 mai 2019 dans tous les départements.

La déclaration de revenus en ligne : dates limites de dépôt

En déclarant ses revenus sur internet, un délai supplémentaire est accordé. 
Avec le prélèvement à la source, rien ne change : vous remplissez la déclaration classique en ligne en mai 2019 (si votre domicile est connecté à internet sinon par papier) avec vos revenus de l’année 2018. L’avis d’imposition avec le paiement final arrivera en septembre prochain.

Le service de déclaration en ligne sera ouvert le mercredi 10 avril 2019.
Selon le numéro de département de résidence, les dates limites de dépôt de la déclaration de revenus varient :

Les personnes ne résidant pas en France ont jusqu’au mardi 21 mai 2019 à minuit pour déclarer leurs revenus en ligne.

Un délai supplémentaire pour les déclarations EFI et EDI

La DGFiP a donné son accord afin d’allonger le délai de dépôt des déclarations en mode EFI et EDI préparées par les experts-comptables. Ainsi, les déclarations pourront être déposées au plus tard le 25 juin 2019 afin de permettre un traitement de celles-ci par l’administration fiscale, qui génèrera un avis d’imposition pour le 15 septembre 2019.

Majorations et pénalités

Tout retard de déclaration dans les délais impartis par l’administration fiscale vous expose à des sanctions.
Passé la date limite de dépôt, le montant de l’impôt sur le revenu est passible d’une majoration de 10% sur les sommes dues.

Cette majoration est portée à :

  • 20% en cas de dépôt de la déclaration annuelle de revenus dans les trente jours qui suivent une mise en demeure.
  • 40% si la déclaration n’est pas déposée dans les trente jours qui suivent une première mise en demeure,
  • 80% en cas de découverte d’une activité occulte.

En cas de pénalités, il y a la possibilité de demander une remise gracieuse à l’administration. 

À noter : vous avez encore la possibilité de corriger certains éléments de votre déclaration après sa transmission à l’administration fiscale.