Formations

Lors de la création d’activité, les connaissances et l’expérience acquises demandent, bien souvent, à être complétées par une formation adéquate. Voici une liste de différentes formations qualifiantes pour votre création d’entreprise.

Le contrat de professionnalisation

Objectif

Le contrat de professionnalisation permet de se former pour acquérir une qualification et une expérience professionnelle adaptée aux besoins de l’entreprise.

Condition 

Pas de condition d’âge mais une inscription au pôle emploi pour les plus de 26 ans.

Durée de professionnalisation

Entre 15% et 25% de la durée du CDD, sans pouvoir être inférieure à 150 heures, ou de l’action de professionnalisation d’un CDI.

Rémunération

De 55% à 80% du SMIC pour les moins de 26 ans, le SMIC pour les plus de 26 ans.


Le contrat d’apprentissage

Objectif

Le contrat d’apprentissage permet d’acquérir un diplôme, un titre ou une qualification professionnelle en alternant temps en entreprise et temps de formation dans un centre.

Condition

Avoir entre 16 et 25 ans.

Durée moyenne minimale

400 heures par an en moyenne.

Rémunération

Selon l’âge de l’apprenti et l’année d’exécution du contrat, de 25 à 78% du SMIC.


Le parcours d’accès aux carrières territoriales, hospitalières et de l’état – PACTE

Objectif

Le parcours d’accès aux carrières de la fonction publique territoriale, hospitalière et d’État permet d’acquérir une formation en alternance, une qualification en rapport avec l’emploi occupé, le titre ou le diplôme requis pour cet emploi.

Condition

Avoir entre 16 et 25 ans.

Contrat

Contrat de droit public de 1 an minimum à 2 ans maximum.

Durée

Au minimum 20% de la durée totale du contrat.

Rémunération

Selon l’âge, de 55% à 70% du minimum de traitement de la fonction publique.


Le compte personnel de formation – CPF

Objectif

Le compte personnel de formation permet de bénéficier d’un temps de formation réalisé en principe hors temps de travail.

Condition

Être engagé dans la vie active. 

Durée

Jusqu’à 150 heures cumulables en 7 ans et demi, avec la possibilité de les associer à une période de professionnalisation ou à un CIF.

Déroulement

En dehors ou sur le temps de travail.

Financement 

Formation sur le temps de travail : salaire maintenu. 
Formation en dehors du temps de travail : pas de rémunération.

→ Consulter la Fiche Pratique Cocerto Le compte personnel de formation.


Le congé individuel de formation – CIF

Autorisation d’absence permettant de faire une formation pendant le temps de travail.

Objectifs 

  • Accéder à un niveau supérieur de qualification.
  • Changer d’activité ou de profession.
  • S’ouvrir plus largement à la culture et à la vie sociale. 
  • Préparer et passer un examen.

Conditions

  • Être salarié.
  • Justifier d’une ancienneté, quelle que soit la nature du contrat de travail.
  • Obtenir une autorisation d’absence de l’employeur.

Durée

Ne peut être supérieure à 1 an pour une formation à temps plein ou 1 200 heures pour une formation à temps partiel.

Rémunération

Selon le salaire brut du salarié :

  • Salaire brut < à 2 fois le Smic : 100 % du salaire antérieur.
  • Salaire brut > à 2 fois le Smic :
    • 80 % du salaire brut antérieur pour un congé ≤ 1 an ou 1 200 h,
    • 60 % du salaire brut antérieur pour un congé > 1 an ou 1 200 h.

    → Consulter la Fiche Pratique Cocerto Le congé individuel de formation.


Le congé de formation professionnel – CFP

Autorisation d’absence me permettant de faire une formation pendant le temps de travail.

Objectifs 

  • Accéder à un niveau supérieur de qualification.
  • S’ouvrir plus largement à la culture et à la vie sociale.
  • Préparer et passer un examen.

Conditions

  • Être agent public.
  • Justifier d’au moins 3 ans de service effectifs.
  • Obtenir une autorisation d’absence du chef de service.

Durée

Trois ans sur l’ensemble de la carrière.

Rémunération

Indemnité mensuelle forfaitaire égale à 85 % du traitement brut pendant une durée maximale de 12 mois.


La validation des acquis de l’expérience – VAE

Objectif 

Valider les acquis de son expérience par un diplôme.

Conditions 

  • Justifier d’une activité professionnelle de  3 ans minimum.
  • Obtenir une autorisation d’absence de l’employeur.

Durée

Entre 9 et 12 mois.

Rémunération

L’OPCA dont l’entreprise relève peut prendre en charge la rémunération et les éventuels frais liés à la VAE. La rémunération est versée par l’employeur, qui est remboursé par l’organisme.

→ Consulter la Fiche Pratique Cocerto La validation des acquis de l’expérience.


Formation préalable à l’installation d’un commerçant

Si vous souhaitez créer une entreprise commerciale ou de services, vous bénéficiez d’un stage d’initiation à la gestion (SIG). Ce stage d’initiation à la gestion (SIG) dénommé «5 jours pour entreprendre» vous permet d’acquérir une formation de base en 35 heures, utile en matière de gestion d’entreprise.


Formation préalable à l’installation d’un artisan

Si vous souhaitez créer une entreprise artisanale, vous devez suivre un stage de préparation à l’installation – SPI. Ce stage assure une initiation à la comptabilité générale et à la comptabilité analytique ainsi qu’une information sur l’environnement économique, juridique et social de l’entreprise artisanale.
Le stage de préparation à l’installation – SPI – a une durée moyenne de 30 heures réparties sur 4 à 5 jours. Ce stage est ouvert au conjoint du chef d’entreprise et aux auxiliaires familiaux.

 

Une formation vous aide à mettre à jour, à structurer ou élargir vos connaissances. Pour choisir la formation adaptée à vos besoins, posez-vous les bonnes questions. Orientez votre choix selon votre niveau d’études, les étapes préparatoires pour l’accès à cette formation, les règles de suivi, le programme ou encore l’organisation matérielle de la formation.